Septembre 2018

SOINS NON PROGRAMMÉS. Une habitude bien ancrée à Isigny-sur-Mer

Le pôle de santé d’Isigny-sur-Mer fait la part belle aux soins non programmés, et tout le monde semble y trouver son compte. Les propositions en la matière du Dr Mesnier, député LREM, laissent ces professionnels partagés.

 

Quatre matinées par semaine consacrées à des consultations libres, sans compter des créneaux libres toutes les fins de matinée et d’après-midi pour recevoir les « urgences » : ce vent de disponibilité pour les soins non programmés a été insufflé par le Dr Michel Le Gac, fondateur du pôle de santé d’Isigny-sur-Mer en 2014 et leader jusqu’à son départ en retraite fin juin. Avant la création du pôle, le Dr Le Gac recevait déjà les patients en consultations libres deux matinées par semaine. Il a réussi à communiquer le goût et la nécessité de telles consultations à ses confrères et consoeurs du pôle et notamment à ses anciens stagiaires – car il était aussi maître de stage. À ses remplaçants aussi, comme le Dr Franck Rivière, aujourd’hui installé dans le pôle de santé : « Plusieurs types de patients apprécient ce genre de consultations. Il y a ceux qui ont un emploi du temps chargé et ne peuvent pas prévoir un rendez-vous plusieurs jours à l’avance. Il y a ceux qui ont besoin de consulter rapidement sans attendre trois ou quatre jours pour un rendez-vous comme cela peut être le cas chez nous, en particulier en hiver. Il y en a d’autres qui aiment patienter et discuter en salle d’attente, parce qu’ils n’ont pas beaucoup de relations sociales en-dehors de telles occasions. » Et le Dr Le Gac d’ajouter : « Il faut voir les salles d’attente pendant ces consultations : elles sont toujours très drôles et très vivantes ! ».