Décembre 2018

AMPLI MUTUELLE. Des partenariats contre le burn out et l’insécurité

Christine Maillard

Dans le cadre de ses actions de mécénat – la collecte Né pour sourire, pour le Rire médecin, a permis de récolter 200 000 euros en trois ans –, Ampli mutuelle soutient l’action de l’association Soins aux professionnels en santé (SPS) : celle-ci lutte contre le burn out des professionnels de santé (un sur deux en est victime au cours de sa carrière), la dépression et les idées suicidaires, par l’intermédiaire d’une plateforme nationale d’appel* lancée en 2016 (de 20 appels par jour initialement à 2000 fin 2017), qui met en lien l’appelant avec un psychologue, afin de l’écouter et l’aider à reprendre le travail. « Ce sont d’abord les infirmiers salariés, puis les médecins libéraux débordés par leur travail, et les pharmaciens en faillite financière, et les dentistes pour 5 % des appels, qui appellent la plateforme, puis viennent les kinésithérapeutes et les orthophonistes, explique le Dr Éric Henry, président de l’association SPS, ajoutant qu’un blog (expressionsdesoignants.fr) est également disponible pour ceux qui préfèrent s’exprimer par écrit de manière confidentielle (l’analyse de leurs verbatims permet de repérer les personnes suicidaires, alors même qu’elles n’utilisent pas le mot suicide). »

Le burn out progresse de manière inquiétante chez les chirurgiens-dentistes (48 % en 2011, 58 % en 2018 selon une étude de leur Conseil national), du fait de leurs contraintes posturales (position assise prolongée, bras en lévitation, vue concentrée), du port du masque (travailleur en apnée !), de la pression liée à l’évolution rapide de ce métier.

* 19 septembre 2018, un réseau national du risque psychosocial qui regroupe le réseau Morphée, le service de santé au travail des Armées, le réseau souffrance et travail coordonné par Marie Pezé, ce qui lui permet de pouvoir compter sur un millier d’acteurs susceptibles d’être sollicités. Numéro vert : 0805 23 23 36.