Janvier 2020

OBJETS CONNECTÉS. Des pieds à la tête ?

Christine Maillard

DES SEMELLES CONNECTÉES POUR ANALYSER LA MOBILITÉ EN VIE RÉELLE

« Les semelles vont permettre de suivre, en temps réel et à distance, la mobilité de nombreux patients afin de prévenir certains troubles qui peuvent entraîner la chute », poursuit Alexis Mathieu, cofondateur de la société FeetMe* qui développe depuis 2013 des solutions d’analyse en ambulatoire des troubles de la mobilité, que ce soit pour l’évaluation, la rééducation ou le traitement. Ce dernier précise qu’« elles ont été initialement conçues pour les patients ayant une neuropathie diabétique, avec une perte de la sensibilité plantaire, pour mesurer les hyperpressions et appuis plantaires et alerter sur le risque de mal perforant ».

La mesure régulière à domicile de l’impact fonctionnel de la maladie sur la marche pourrait s’avérer utile dans la bronchopneumopathie chronique obstructive (analyse de la marche lors du test des six minutes), l’insuffisance cardiaque, l’obésité, la sclérose en plaques, la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson, l’infirmité motrice cérébrale, la sarcopénie (mesure du risque de chute), l’artériopathie (réduction du périmètre de marche). On peut aussi analyser les performances sportives, ou encore développer des programmes de rééducation couplant cette technologie avec une stimulation externe pour améliorer la marche et l’équilibre des personnes handicapées et suivre leur évolution.

Par ailleurs, le dispositif connecté développé par la start-up Neurallys**, pour mesurer et enregistrer la pression intracrânienne en continu, entre en phase d’essais précliniques. Implanté devant la valve de dérivation ventriculo-péritonéale des patients ayant une hydrocéphalie, qu’elle soit néonatale ou secondaire, ce capteur mini-invasif, sorte de baromètre, aidera à l’autodiagnostic en cas de migraines ou de nausées, au suivi (historique des mesures) et à prévenir les dysfonctionnements de la valve.

* www.feetme.fr
** Start-up incubée à l’Institut du cerveau et de la moelle épinière.