Janvier 2020

TÉLÉRADIOLOGIE. Des scanners disponibles 24 h/24 en Haute-Savoie

Gaëlle Desgrées du Loû

UN OUTIL DE STRUCTURATION TERRITORIAL

Concrètement, les urgentistes et les praticiens des différents services hospitaliers, formés à l’utilisation de HubMed, peuvent demander des radiographies, des scanners ou des IRM pendant les horaires de permanence des soins. Leur demande, faite sur le logiciel de l’hôpital, est alors récupérée par la plateforme. Un radiologue de l’équipe de télémédecine valide la demande puis, après un contact téléphonique avec le médecin demandeur, valide le protocole d’examen reçu par le manipulateur, qui peut alors réaliser les actes grâce à un protocole de délégation de tâches. « Le patient ne bouge pas, l’urgentiste n’attend plus, et les images sont transférées via la plateforme au domicile du radiologue, qui interprète en temps réel les examens. Grâce à un dictaphone numérique et un logiciel de reconnaissance vocale, il envoie son compte-rendu normalisé qui est intégré automatiquement dans le dossier patient », décrit Stéphane Carré.

Sur les onze téléradiologues inscrits sur la plateforme (bientôt une quarantaine), huit appartiennent au secteur privé et sont rémunérés à l’acte. « Le but est que le radiologue bénéficie de la quasi-totalité de l’acte intellectuel et qu’il n’ait qu’une petite partie de participation au fonctionnement du GIE. » L’aspect éthique est primordial pour Stéphane Carré : « Alors que sur le territoire national se développaient des réseaux sauvages de sociétés de téléradiologie qui proposent des services d’interprétation et des prestations très chères parfois à des hôpitaux, nous voulions créer une plateforme qui soit détenue par les médecins et soutenue par eux-mêmes, de façon à ne pas avoir recours à ces sociétés extérieures. »

Quant aux résultats en termes d’accès aux soins, s’il est encore trop tôt, trois mois après le lancement de la plateforme, pour évaluer la diminution des temps d’attente dans les services d’urgence, l’objectif est clairement d’améliorer la prise en charge de la population.