Décembre 2016

Complémentaire pour tous : plus chère et moins bien

Les opposants à la mise en place de la complémentaire pour tous, limitant les remboursements des dépassements d’honoraires, l’avaient prédit : se soigner est devenu plus cher depuis cette loi, dénonce la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) réagissant à une étude démontrant un renchérissement de la protection sociale pour les salariés depuis la généralisation des nouveaux contrats de protection complémentaire santé, couplée avec l’accord cadre interprofessionnel ANI (obligeant les entreprises du secteur privé à proposer un contrat de complémentaire santé collective). Les salariés se voient dorénavant « infliger une double peine : une complémentaire de base plus chère et entièrement fiscalisée, qui rembourse moins bien, et une incitation à souscrire à une sur-complémentaire, pour couvrir efficacement ses dépenses de santé ».