Juin 2017

MAYENNE. Des médecins retraités reprennent du service

Ils sont une douzaine de médecins généralistes jeunes retraités à avoir repris début juin une activité médicale salariée au sein d’un service médical de proximité situé à Laval (Mayenne). Dans cette ville, 10 000 personnes environ sont sans médecin traitant.

 

Face à la désertification médicale, le conseil départemental de l’Ordre des médecins (CDOM) de Mayenne a proposé une solution innovante : un service médical de proximité. Ce dernier fonctionne avec une douzaine de médecins généralistes jeunes retraités, qui assurent des gardes de 8 h à 20 h du lundi au vendredi sur rendez-vous pour les patients sans médecin traitant, et qui supervisent deux fois par semaine deux internes en stage ambulatoire en soins primaires en autonomie supervisée (SASPAS). Pour le moment, la structure propose uniquement des consultations de médecine générale, au tarif conventionné secteur 1. « Nous n’imposons pas de régularité aux retraités, rapporte le Dr François Dima, président du CDOM. Ils décident eux-mêmes des jours où ils travaillent. Cependant, solidairement, tous ont rempli le tableau de garde. » Deux secrétaires, l’une financée par le département, l’autre par la municipalité, aident au fonctionnement de la structure qui se situe dans les anciens locaux de la Protection maternelle et infantile (PMI), rénovés par la ville. « J’ai plaisir à reprendre une activité de médecine générale en temps maîtrisé et limité, soutient le Dr Dominique Hérault(1), médecin généraliste retraité et coordonnateur de la structure. Je rends service, mais c’est aussi un devoir car cela nous ennuie de voir toutes ces personnes qui ne parviennent pas à trouver de médecin traitant à cause d’un problème démographique mal géré. »