Le Concours Médical
Mai 2020

PLEXUS SANTÉ. Une plateforme web dédiée à la coordination

Jonathan Herchkovitch

Grâce à cet outil en ligne, Plexus propose une « vision globale et individuelle » de l’activité de l’équipe. On y trouve donc la liste de projets et les tâches, et pour chaque projet, un espace dédié avec les documents relatifs accessibles à tous les participants et la possibilité de gérer des réunions et de distribuer des temps de réunion.

Si ce temps de réunion est important, c’est aussi parce c’est un temps dédié à la coordination qui doit être valorisé en fin d’année lors des demandes liées à l’ACI. La plateforme se charge du suivi et de faire les bilans annuels des informations nécessaires à la transmission à la CPAM. Les financements peuvent sont répartis en temps réel.

 

PARTAGE ET COMMUNICATION

Pour pousser plus loin le jeu de la communauté pluriprofessionnelle, Plexus santé propose un outil de partage de protocoles. Les équipes qui le souhaitent peuvent ainsi mettre à disposition des autres utilisateurs de la plateforme leurs documents, leurs bibliographies et les protocoles qu’elles ont installés au sein de leur MSP. À terme, l’entreprise espère ainsi proposer à la communauté une bibliothèque nationale recensant les différents projets mis en place dans les structures qui ont adopté son outil.

Toujours dans la communication, elle s’intéresse également aux patients. « L’une des difficultés de l’exercice coordonné, c’est la diffusion des informations aux patients », souligne Pierre Chassaing. Que ce soit en période de Covid-19 sur le fonctionnement modifié de la maison de santé ou sur les gestes barrières, mais aussi en temps normal. « L’organisation de groupes de marche, par exemple, peut paraître simple à mettre en oeuvre, mais il est finalement difficile de faire passer ce genre d’informations », ajoute le généraliste.

Pour favoriser un échange avec les patients, il a souhaité proposer un outil de création automatique de site internet. Un site simple qui permet de présenter la structure et ses professionnels, de prendre des rendez-vous, mais aussi de communiquer sur les projets en cours. « Par exemple, si vous avez un projet de dépistage de la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), vous pouvez mettre en ligne un questionnaire, plutôt que de le faire passer sur papier. »