Le Concours Médical
Décembre 2020

ASSOCIATION. Begaiement.org

Le Concours médical
Portée par des orthophonistes et des personnes bègues, l’Association Parole Bégaiement a pour mission d’informer, de sensibiliser et de venir en aide aux personnes atteintes.
Son président reconnaît que la prise en charge du bégaiement a énormément progressé, mais qu’une certaine discrimination demeure.

 

Plus de 600 000 personnes seraient atteintes de bégaiement en France, enfants comme adultes. Le trouble se manifeste de manière plus ou moins sévère selon les individus, mais reste souvent handicapant pour la vie sociale et la vie professionnelle des personnes qui en sont victimes. Il inquiète les parents d’enfants en bas âge pour lesquels la construction de la parole pose un problème, et qui font parfois face à un double langage, entre le « attendre et voir » et une consultation spécialisée immédiate.

Mais depuis vingt à trente ans, l’approche a évolué. Les progrès de la recherche ont permis de mieux appréhender le mécanisme du symptôme et sa prise en charge. Des efforts de communication permettent aussi au grand public de mieux s’informer. Cette prise de conscience sur le bégaiement a été accompagnée et emmenée en France par l’Association Parole Bégaiement (APB). Au début des années 1990, Anne-Marie Simon, orthophoniste de profession, s’est aperçue qu’en comparaison de la France, où la prise en charge du bégaiement était encore quelque peu archaïque, les États-Unis avaient une certaine avance, et que beaucoup de choses se passaient tant sur le plan médical qu’associatif.

Elle a alors décidé de créer l’APB en 1992, avec pour objectifs de fédérer les orthophonistes autour du sujet, d’informer, de sensibiliser, de porter assistance aux personnes atteintes de bégaiement, et leurs proches, ou encore d’accompagner la recherche.