Le Concours Médical
Avril 2019

PARIS XIXe. Des primo-installés se lancent !

Une petite dizaine de professionnels de santé exercent depuis début janvier dans la MSP Quai de Seine (Paris XIXe), un secteur en désertification médicale. L’ensemble des soignants sont des primo-installés.

 

« À l’origine, nous voulions monter un cabinet avec Clément Szmulewicz, masseur- kinésithérapeute et ostéopathe, et une psychiatre, explique Jeanne Elisabeth Bernascon-Bedry, médecin généraliste. Nous avions trouvé des locaux, mais n’avons pas pu les obtenir. » À force de recherche, ils en trouvent d’autres en septembre 2017 dans le XIXe arrondissement de Paris, « principalement pour des raisons personnelles, mais aussi parce que nous cherchions un quartier de mixité sociale », reconnaît le médecin. Les représentants du dispositif Paris Med(1) les informent qu’ils sont réservés auprès d’un bailleur social de la Mairie de Paris pour monter un cabinet médical. « Paris Med nous a alors présenté les MSP – dont j’avais brièvement entendu parler pendant mes études – comme étant un bon modèle pour entrer dans le dispositif et financer les travaux de cette ancienne imprimerie de 250 m2, abandonnée depuis quatre ans », souligne le Dr Bernascon-Bedry.

 

CONSTITUTION DES DOSSIERS

Les soignants réfléchissent alors différemment à leur projet et, par l’intermédiaire de petites annonces, sont rejoints par un autre médecin généraliste et une infirmière libérale. Ensemble, ils décident de monter eux-mêmes les dossiers pour la création de leur MSP. Une tâche qui s’étale sur une année. Le fait qu’aucun d’eux ne soit installé – puisque remplaçants ou collaborateurs – leur a permis de consacrer du temps aux démarches afin de bénéficier du fonds d’intervention régional (FIR) de l’ARS Île-de-France, et de financements de l’union régionale des professionnels de santé (URPS) médecins libéraux Île-de-France, de la région, et de la Direction de l’action sociale, de l’enfance et de la santé (Dases) de la Ville de Paris. Ils ont ainsi pu disposer d’une enveloppe de 524 000 euros, dont la plus grande partie a permis de financer les travaux de la structure, le reste de la somme ayant été investi dans du matériel. « Nous sommes, depuis le 7 janvier, les locataires du bailleur social, rapporte Clément Szmulewicz. Paris Med, qui nous a apporté un soutien logistique et une aide dans la démarche, a également négocié notre loyer. »

 

1. Ce dispositif de la Mairie de Paris vise à lever tous les obstacles fonciers à l’installation de nouveaux médecins et professionnels paramédicaux sur le territoire, par un accès facilité à des locaux aménagés et abordables. Les parcs fonciers de la Ville et des bailleurs sociaux sont mobilisés à cette fin.