Le Concours Médical
Janvier 2020

DISPOSITIFS D’APPUI À LA COORDINATION. La Facs facilite le maillage territorial

La fusion des dispositifs d’appui à la coordination de parcours de santé complexe a été inscrite dans la loi en juillet dernier.
La Fédération nationale des dispositifs de ressources et d’appui à la coordination des parcours de santé (Facs) vient en soutien des agences régionales de santé pour esquisser le canevas de cette future organisation.

 

Il existe une multitude de dispositifs d’appui à la coordination de parcours de soins à domicile… voire trop, car les professionnels de santé ont tendance à s’emmêler les pinceaux. Pour pallier cette situation, la Fédération nationale des dispositifs de ressources et d’appui à la coordination des parcours de santé (Facs) a vu le jour en avril 2018. Une structure qui permet de réfléchir à la simplification de ce maillage, en mettant, dans un même panier, toutes ces offres de services. « Les professionnels de santé en soins primaires souhaitent n’avoir qu’une porte d’entrée, un interlocuteur, une réponse, quel que soit le problème », explique le Dr Gérard Mick, son cocréateur et président.

Bien souvent pourtant, cela ne se passe pas ainsi… Comme le cas de cette femme de 80 ans diabétique et isolée, détaille Gérard Mick, et qui, après une chute, séjourne quelques jours à l’hôpital. À son retour, elle a mal à la tête, oublie de payer ses factures et voit son diabète se déséquilibrer. L’assistante sociale du département et son médecin traitant font indépendamment le même constat : il est temps de mettre en place un plan d’aide. « Chacun se tourne vers la structure avec laquelle il a l’habitude de travailler », raconte le médecin. L’un sollicite le coordinateur d’appui du réseau de santé pour mettre en place un projet personnalisé de santé. L’autre contacte le gestionnaire de cas Maia, pour construire un plan de service individualisé (PSI). Au risque que les deux structures fassent deux fois le même travail. « C’est déjà arrivé ! », souligne  Gérard Mick.